TP: accélération du rythme des chantiers, respect des délais, des impératifs non négociables

9 juin 2014 Commentaires fermés sur TP: accélération du rythme des chantiers, respect des délais, des impératifs non négociables
TP: accélération du rythme des chantiers, respect des délais, des impératifs non négociables

Le ministre des Travaux publics, Abdelkader Kadi, qui inspectait vendredi des projets relevant de son secteur à Annaba et El Tarf, a insisté de manière particulière sur l’accélération du rythme des chantiers et le respect des délais contractuels.

S’enquérant de l’avancement du projet d’aménagement de l’entrée sud d’Annaba où un ouvrage d’art “d’envergure” en remplacement de l’actuel pont “Y” est en construction, le ministre a sommé les entreprises de réalisation à “se ressaisir”, d’autant qu’un des lots de cette opération lancée en novembre 2011 et dont le coût global a atteint les 12 milliards de dinars (rampes d’accès confiées à ALTRO), n’accuse que 35 % d’avancement.

Il appartient à l’entreprise de mettre les bouchées doubles en prévision de la livraison de ce projet en juillet prochain, a souligné, en substance, M. Kadi.

Cet aménagement est destiné à désengorger, au moyen d’un ouvrage de 1,5 km, la circulation à la sortie d’Annaba et à réduire les risques d’accidents de la circulation. Constitué de 4 couloirs, cet ouvrage d’art est destiné à résoudre définitivement le problème des encombrements aux entrées et sorties sud de la Coquette, selon les responsables locaux du secteur.

Le ministre des Travaux public a également inspecté le projet d’aménagement de l’entrée ouest de la ville constitué, notamment, d’un ouvrage d’art de 250m entre Sidi Brahim et la cité Seybouse. Là également, M. Kadi a appelé l’outil de réalisation à rattraper le retard enregistré avant le lancement de cette opération inscrite en 2013.

M. Kadi a aussi évoqué la nécessité de réaliser une voie pénétrante de 38 km entre Annaba et l’autoroute Est-Ouest.

Il a également écouté, à son arrivée à l’aéroport d’Annaba, un exposé sur les travaux de réalisation de la nouvelle aérogare, d’extension de la piste et de recalibrage de deux parkings dont un devrait être livré en octobre prochain.

A Drean, dans la wilaya voisine d’El Tarf, le ministre des Travaux s’est rendu sur le chantier à l’arrêt depuis août 2011 du tronçon de l’autoroute Est-Ouest traversant cette wilaya sur une longueur totale de 87 km (3 km seulement ont été réceptionnés).

Il a rappelé à l’attention des responsables du consortium japonais COJAAL, en charge des travaux, que la première mise en demeure qui expirera mercredi sera suivie d’une deuxième au terme de laquelle, en cas de non reprise du chantier “sans conditions”, le marché relatif à ce segment de l’autoroute sera résilié aux torts exclusifs de l’entreprise.

Au cours de la présentation du projet, le directeur régional de l’Agence nationale des autoroutes, Ahmed Debbah, a indiqué que si un tronçon de 33 km “pose effectivement des problèmes”, les deux autres, en l’occurrence les 27 km entre El Tarf et Zerizer et les 24 km entre El Tarf et la frontière Est “peuvent être réalisés sans contraintes”.

Le ministre devait se rendre, l’après-midi, dans la wilaya de Skikda pour une visite similaire.

 

Source: http://www.aps.dz/

Articles liés

Les commentaires sont fermés.