TIZI-OUZOU, PRODUCTION LAITIÈRE

24 septembre 2012 Commentaires fermés sur TIZI-OUZOU, PRODUCTION LAITIÈRE
TIZI-OUZOU, PRODUCTION LAITIÈRE

83 millions de litres produits en 7 mois


Le programme de développement de la filière, axé sur l’insémination artificielle pour l’amélioration génétique, l’octroi de primes incitatives à la production, la collecte et la transformation, ainsi que l’extension des superficies destinées aux cultures fourragères en irrigué, ont été parmi les facteurs ayant contribué à booster la production dans la wilaya.

Plus de 83 millions de litres de lait cru de vache ont été produits dans la wilaya de Tizi-Ouzou durant les sept premiers mois de l’année en cours, soit un volume supplémentaire d’environ 7 millions de litres, comparativement à la même période de l’année dernière, selon une estimation de la Direction locale des services agricoles (DSA).

Cet accroissement de la production lactaire, rapporte l’APS, est le fait d’une multitude de facteurs favorables, dont notamment l’évolution “significative” du cheptel bovin laitier, qui a atteint actuellement 20.500 têtes, détenues par 3.990 éleveurs, concentrés essentiellement dans la basse vallée du Sébaou, allant de Tadmaït à Fréha, a expliqué le responsable de l’organisation de la production et de l’appui technique au niveau de la DSA . Le programme étatique de développement de la filière lait, axé notamment sur l’insémination artificielle pour l’amélioration génétique, l’octroi de primes incitatives à la production, la collecte et la transformation du lait, ainsi que l’extension des superficies destinées aux cultures fourragères en irrigué, ont été parmi d’autres facteurs qui ont contribué à booster la production laitière dans la wilaya, est-il ajouté.

Sur ce volume global de lait produit, il a été collecté plus de 42 millions de litres contre 35 millions pour la même période de la campagne agricole écoulée, sachant que la wilaya de Tizi-Ouzou a été classée, en 2011, au niveau national en seconde position après Sétif, en terme de collecte de lait, assuré actuellement par un réseau de 88 collecteurs répartis sur 19 centres de collecte. En matière d’intégration du lait cru dans la production du lait pasteurisé conditionné (LPC), la DSA a fait état de l’utilisation, par les transformateurs, (laiteries) d’une quantité de 11 millions de litres sur le volume global de lait collecté.
Le reste (31 millions de litres environ) a été destiné à la fabrication des fromages, dont notamment le camembert dans ses diverses marques, produit considéré à forte valeur lucrative comparativement au lait, a-t-on relevé.

Additivement à cela, il a été produit durant la même période signalée, un volume de près de 7 millions de litres de lait de chèvre, dont une infime quantité de 290.000 litres a été collectée pour les besoins d’une production artisanale du fromage de lait de chèvre.

Articles liés

Les commentaires sont fermés.