Sonatrach signe un contrat de partenariat avec Petrofac pour la réalisation de projets d’engineering !

29 janvier 2015 Commentaires fermés sur Sonatrach signe un contrat de partenariat avec Petrofac pour la réalisation de projets d’engineering !
Sonatrach signe un contrat de partenariat avec Petrofac pour la réalisation de projets d’engineering !

Le groupe Sonatracha a décidé de signer hier à Alger un contrat de partenariat avec la société Petrofac (basée à Londres),  un mémorandum portant sur la création d’une société conjointe d’engineering et de réalisation de projets dans le secteur des hydrocarbures. Ce nouveau projet sera chargé de contribuer à la réalisation des futurs projets inscrits dans le programme d’investissement du groupe énergétique algérien sur la période 2015-2019.

Les  responsables de Sonatrach ont expliqué  lors de la cérémonie de signature de ce contrat que ce partenariat a également comme objectif de réaliser les études techniques des projets et de conduire le management, tout en supervisant ces projets et  tout en apportant l’assistance technique nécessaire au groupe Sonatrach. A noter que le personnel de la société conjointe sera majoritairement algérien, qui sera renforcé par des experts de cette firme internationale basée à Londres.

De plus, Petrofac sera tenue d’assurer la formation du personnel de la joint-venture et de mettre en place les systèmes de gestion, d’information et de HSE (hygiène, sécurité, environnement).

Les documents de l’accord ont été paraphés par le directeur exécutif des filiales et participations de Sonatrach, Mr Akli Remini, et le directeur général engineering de Petrofac, Mme Martin Barnes. Le P-dg de Sonatrach, Mr Said Sahnoun a précisé que ce partenariat “traduit la volonté de Sonatrach de s’approprier d’un outil performant et compétitif pour exécuter son programme d’investissement”.

A savoir qu’un accord similaire sera bientôt signé par Sonatrach et la firme américaine General Electric (GE), portant notamment sur la fabrication locale d’équipements de forage, ajouta-t-il.

Articles liés

Les commentaires sont fermés.