Organisation d’une force de vente

29 juillet 2012 Commentaires fermés
Organisation d’une force de vente

La force de vente occupe une place primordiale dans le fonctionnement général de l’entreprise dont elle est indissociable de sa politique marketing, puisque elle est dans le but d’atteindre les objectifs commerciaux de l’entreprise.Ce premier chapitre nous l’avons élaboré de façon à éclairer à un certain degré les fondements théorique concernant la force de vente, et que nous avons réparti en quatre (4) sections.

Nous aborderons l’organisation de la force de vente, en ce qui concerne ses missions et objectifs, de ses différents types et statuts, de sa structuration, de ses multiples fonctions ainsi que la place de la force de vente dans la fonction commerciale.

SECTION 1 : GÉNÉRALITÉS SUR LA FORCE DE VENTE

1.1. DEFINITION DE LA FORCE DE VENTE

« La force de vente d’une entreprise se compose de l’ensemble des personnes qui ont pour mission principale de vendre les produits de l’entreprise au moyen de contactes directes avec les clients potentiels, les distributeurs ou les prescripteurs de ces produits »1

Selon Yves CHIROUZE, la force de vente «…d’une entreprise, également appelée réseau de vente ou encore équipe de vente, est l’ensemble du personnel commercial chargé de vendre les produits de l’entreprise et de stimuler la demande par des contacts de personne à personne avec les acheteurs actuels et potentiels »2

« Une force de vente est bien plus que la somme de commerciaux qui la composent, ell dispose d’une organisation et d’une structure qui définissent les tâches de chacun des commerciaux »3

La fonction des vendeurs ne se limite pas uniquement à la vente des produits ou services, mais elle la dépasse vers l’amélioration de l’image de marque de l’entreprise, la collecte d’information et la fidélisation des clients. D’autres auteurs parlent souvent de représentants et non uniquement de vendeurs, car ces derniers sont des « envoyés spéciaux » chargés de démontrer aux clients et aux concurrents la force et les atouts des entreprises qu’ils représentent.

1.2. LA PLACE DE LA FORCE DE VENTE DANS LA STRATEGIE DE L’ENTREPRISE

L’action d’une force de vente ne peut être isolée, bien au contraire, elle s’inscrit dans un ensemble d’actions commerciales.

Elle adapte le plan marketing en fonction des clients, aide à la préparation de la décision, la participation à la formation, et à la réalisation des objectifs de l’entreprise, alors que le marketing intervient pour accroître les responsabilités de la force de vente, en l’incitant à coopérer à la politique de l’entreprise, à apporter de l’information, ainsi que d’éventuelles idées de nouveaux produits.

La participation de la force de vente au processus d’information, de proposition et d’évaluation des ajustements proposés par le responsable montre son rôle dans la phase d’évaluation d’une stratégie commerciale.

Pour atteindre une productivité intéressante de sa force de vente, l’entreprise doit avant tout avoir une direction stratégique de ses vendeurs, c’est-à-dire qu’elle doit implanter la démarche commerciale (prévision des ventes, affectation des ressources…) dans une vraie démarche stratégique de marketing mixe de l’entreprise (politique de produit, de prix, de distribution et de communication). Elle fait l’offre au client final, ou au client intermédiaire, elle distribue le produit, ou le fait distribué, elle est aussi un agent de communication privilégié puisqu’elle permet le contact direct d’homme à homme.

1.3. LA PLACE DE LA FORCE DE VENTE DANS LA FONCTION COMMERCIALE

La vente ou l’aboutissement des programmes de vente n’est qu’une partie des plans de marketing, d’actions commerciales, et pour situer la place de la force de vente dans la fonction commerciale nous commençons tout d’abord par la définition de la fonction commerciale.

1.3.1. Définition de la fonction commerciale

La fonction commerciale est considérée comme un poumon pour toute entreprise, elle occupe une place très importante. On trouve la fonction commerciale dans toutes les autres activités en dépendant, car elle permet le contact direct entre la sphère de production et celle de consommation, en prenant en charge la mission d’acheminer le produit tel qu’il a été exigé et souhaité par le marché.

« La fonction commerciale regroupe toutes les activités liées directement ou non à la fonction de ses biens ou ses services. Elle intègre dans l’acte de vente proprement dit, la distribution, les activités d’analyse des marchés, d’études des comportements des consommateurs, de prévision des ventes, de communication et de promotion, avec la réaffirmation de la souveraineté du client et le développement des outils du marketing, la fonction commerciale tend a voir désormais un rôle d’intégration de l’ensemble des fonctions opérationnelles de l’entreprise »4

Donc, la fonction commerciale regroupe trois catégories d’activités :

§ L’étude de l’environnement : du marché et des consommateurs.

§ Préparation et la mise en ouvre d’opérations spécifiques.

§ L’organisation et le contrôle des actions commerciales.

1.3.2. La place de la force de vente dans la fonction commerciale

La fonction commerciale regroupe des activités commerciales en un ensemble homogène du point de vue de leur finalité et leur objet : acheter les produits nécessaires à l’entreprise (que ce soit pour la transformation ou la revente sans transformation) et vendre des produits. Mais la fonction commerciale comporte d’autres aspects prospectifs liés à la recherche de nouveaux produits ou de nouveaux marchés.

L’entreprise peut fabriquer les meilleurs produits, peut disposer de stratégie fine et avisée, peut définir une politique commerciale prometteuse, tout cela est insuffisant si elle ne dispose pas du bras séculier qu’est une force de vente active, entreprenante et audacieuse.

La force de vente est une composante de l’équipe commerciale d’une entreprise chargée de la vente et la stimulation de la demande.

Afin d’accomplir les tâches qui lui son assigné et de renforcer sa place et son efficacité au sein de la fonction commerciale, la force de vente doit être bien organisée et gérée de façon optimale.

1.4. MISSIONS ET OBJECTIFS DE LA FORCE DE VENTE

La principale tâche pour la force de vente est de vendre. Vendre c’est un art, et posséder son art c’est maîtriser l’ensemble des techniques permettant l’accomplissement d’une oeuvre, vendre requiert des connaissances approfondies comme dans tout autre métier.

Donc l’acte de vente suppose la maîtrise successive de la prospection, de la démonstration, de la réponse aux objections, de la conclusion et du suivi.

Le bon vendeur n’est plus seulement celui qui vend, mais celui qui sait aussi installer une relation durable avec les clients.

Lorsque les vendeurs croient au succès de leurs produits, leur argumentation est plus efficace, ils jouent alors un rôle important dans la représentation directe de l’entreprise.

Pour cela, les objectifs assignés à la force de vente doivent prendre en considération la nature des marchés visés par l’entreprise et le positionnement recherché sur chaque marché. Ces objectifs varient d’une entreprise à une autre et sont fixés par les hommes du marketing ; sont généralement ceux de la firme elle même.

1.4.1. La conduite de l’action de vente

L’action de vente intervient tout au long d’un processus que l’on peut décrire en trois phases :

1.4.1.1. L’avant vente : la prospection

« Avant d’être un client effectif, un client est d’abord potentiel et il est appelé : PROSPECT ». La prospection consiste à rechercher de nouveaux clients potentiels vers lesquels un effort de vente sera effectué par la suite.

La force de vente joue un rôle de prospection, il s’agit de découvrir de nouveaux clients, afin d’élargir son champ actuel de clientèle, en définissant leur profil et leur localisation géographique, il faudra ensuite analyser les problèmes des clients et même éventuellement provoquer des besoins.

La prospection peut être faite par des prospecteurs (personnes spécialisées dans la prospection, chargées d’apporter les renseignements récoltés aux représentants), ou par les représentants eux même.

Les renseignements pris sur les prospects doivent être exploités et ajoutés au fichier prospect qui fait également organiser le suivi de la prospection.

1.4.1.2. La vente

« Toute conversation orale entreprise avec un ou plusieurs acheteurs potentiels, dans le but de présenter un produit, répondre à des objections et conclure une affaire »5

Cela dit, la vente est le face à face entre le vendeur et l’acheteur. Elle englobe plusieurs étapes : l’approche du client, la présentation commerciale des produits et services de l’entreprise, la réponse aux objections et les réclamations du client et le rassurer, et la conclusion de la vente, c’est-à-dire le passage à l’achat.

Ce rôle doit être claire pour une performance optimale du vendeur, le responsable devra donc, clarifier la mission du vendeur et veiller à l’exécution des devoirs les plus importants pour l’entreprise tel que : appliquer la politique marketing de l’entreprise, créer une nouvelle clientèle tout en maintenant le contact avec la clientèle déjà acquise, informer cette dernière et la conseiller afin de lui donner des orientation sur les produits de façon à gagner sa confiance et la fidéliser.

L’entretien de la vente se déroule suivant 7 étapes :

§ La préparation de l’entretien ;

§ La prise de contact ;

§ La découverte des besoins ;

§ La présentation du produit et l’argumentaire ;

§ La réponse aux objections ;

§ La préparation du prix et l a négociation ;

§ La conclusion de la vente.

1.4.1.3. Le suivi et l’après vente

Enfin, le vendeur a pour rôle de suivre son client, lors de cette étape, le vendeur va dresser le bilan de l’entretien, qui consiste à confronter le résultat obtenu aux objectifs préalablement fixés, ainsi qu’à identifier les causes d’un écart éventuel, en analysant ses points forts et faibles et tout cela pour assurer le suivi.

Il y’a en effet deux types de suivi6

§ Le suivi du client : il s’agit de mettre à jour la fiche et le dossier client, ensuite prévoir la date à laquelle on le rencontrera.

§ Le suivi de la vente : il faut ensuite traiter la commande (transformation du bon de commande et mise en place de la livraison) et en assurant le suivi jusqu’au règlement.

Le service après vente fait aussi partie de cette phase, et c’est dans son cadre que se joue la fidélité des produits et la notoriété de la marque.

Source memoireonline.com

  

Articles liés

Les commentaires sont fermés.