Mode d’administration des questionnaires

14 juillet 2012 Commentaires fermés sur Mode d’administration des questionnaires

Les modes d’administration du questionnaire

Plusieurs façons s’offrent aux créateurs d’entreprises pour administrer leurs questionnaires. Toutes présentent des avantages et inconvénients. Le choix de l’une ou plusieurs de ces méthodes doit être fonction du profil des personnes à interroger et du type de questions posées.

Voici présentés ci-dessous les avantages et inconvénients de chacune d’elles :

 Face à face :

Les individus sont interrogés à leur domicile ou dans un endroit précis où sont postés les enquêteurs (rue piétonne, centre commercial…). Dans le cas où l’enquêteur se rend au domicile des personnes, il les contacte pour fixer un rendez-vous et administrer le questionnaire.

C’est la méthode la plus coûteuse, essentiellement à cause du coût des enquêteurs (rémunération, formation, temps de déplacement, recherche des interviewés), mais également par la saisie des questionnaires. Celle-ci prend du temps et augmente le taux d’erreurs (erreurs de saisies).

Ce type d’enquêtes est utilisé dans les cas suivants :

– étude complexe : l’enquêteur est là pour aider l’interviewé à remplir le questionnaire, pour lire les questions, donner des précisions et éviter les oublis.- questionnaire long : la présence de l’enquêteur limite les oublis, les abandons en cours de route, ou les questionnaires bâclés.- les questionnaires nécessitant la présentation de produits, emballages, publicités afin de les comparer : l’enquêteur gère l’ordre d’apparition, donne des informations sur les tâches à accomplir et note les réponses sur un questionnaire.- étude de test d’un produit : par exemple, le test d’un fer à repasser avant sa mise sur le marché. Les personnes interrogées disposent du produit pendant plusieurs jours afin de le tester en conditions réelles. L’enquêteur vient ensuite les interroger pour mesurer leur niveau d’appréciation du produit.

Cette technique tend à disparaître mais elle permet un excellent contrôle sur l’échantillon.

 CAPI (Computed-Assisted Personal Interviewing) :

Enquête en face à face assistée par ordinateur. L’enquêteur utilise un ordinateur portable sur l’écran duquel il lit les questions et saisit directement les réponses.

Cette technique a l’avantage d’éviter la saisie ultérieure des questionnaires puisque l’enquêteur exécute cette tâche en direct. Cette méthode permet également de nombreuses questions filtres pour sélectionner les répondants.

 Voie postale :

Un questionnaire est envoyé par voie postale à un échantillon présélectionné de répondants potentiels. L’envoi type comprend, en général, une lettre d’accompagnement présentant l’enquête, le questionnaire ainsi qu’une enveloppe affranchie pour l’envoi de la réponse. Est également présent, dans certains cas, un “stimulant” (promesse de bons d’achats, loteries …) afin de motiver l’individu à répondre au questionnaire.

Dans ce type d’administration du questionnaire, celui-ci doit être simple, clair, précis et avoir une présentation attractive. En effet, l’interviewé est tout seul pour répondre à ce questionnaire et ne bénéficie d’aucune aide.

Cette technique nécessite à l’administrateur de l’enquête la possession d’une liste d’adresses.
A noter que le taux de réponse est faible.

 CATI (Computed-Assisted Telephone Interviewing) :

Enquête téléphonique assistée par ordinateur. L’enquêteur administre oralement par téléphone le questionnaire, et enregistre directement les réponses sur un ordinateur.

Il présente l’avantage d’éviter les erreurs de filtre ainsi que le contrôle automatique des réponses (cohérence…) puisqu’ils sont générés automatiquement par le logiciel.
Il permet également de faire écouter aux interviewés des messages sonores.

 CAWI (Computed-Assisted Web Interviewing) :

Enquête via Internet assistée par ordinateur (questionnaire présent sur un site Web au format HTML).

Cette technique permet de créer des questionnaires visuellement performants et totalement automatisés en terme de saisie des réponses. Les filtres sont automatiques et il est possible d’afficher des images et même du son.

Par ailleurs, la technique CAWI est le mode utilisé par Creatests pour l’administration de ses enquêtes pour plusieurs autres raisons :

– La taille des échantillons : les études sont quantitatives, c’est-à-dire réalisées auprès d’un large panel.
– Le délai des études : il faut compter 14 jours maximum entre l’affectation d’une étude auprès du panel et la remise des résultats.
– Le coût des études : l’administration par Internet permet de proposer des tarifs plus adaptés au budget des créateurs d’entreprise.
– L’environnement des répondants : ils ne se trouvent pas dans une situation qui pourrait être déstabilisante ou facteur de stress (ils sont souvent à leur domicile), et qui les entraînerait à donner de fausses informations.
– L’absence d’interlocuteur : cela confère une liberté totale dans le choix des réponses, alors que les interviewés pourraient ne pas oser être totalement sincères s’ils avaient un interlocuteur face à eux ou au téléphone.
– L’élimination des risques d’erreurs humaines : la mauvaise saisie des réponses ou l’influence des réponses (par une intonation particulière) de la part des chargés d’études.

Source Creatests.com

Articles liés

Les commentaires sont fermés.