Mise en place de nouvelles modalités d’exercice de l’activité des concessionnaires !

22 février 2015 Commentaires fermés sur Mise en place de nouvelles modalités d’exercice de l’activité des concessionnaires !
Mise en place de nouvelles modalités d’exercice de l’activité des concessionnaires !

Selon une publication faite au Journal officiel, de nouvelles modalités d’exercice de l’activité de concessionnaires sont mises en place pour obliger les concessionnaires à investir dans leur branche d’activité. Le décret exécutif fixant les conditions et les modalités d’exercice de l’activité de concessionnaires de véhicules neufs stipule que les opérateurs concernés sont tenus de réaliser  des investissements «dans l’activité industrielle et semi-industrielle ou toute activité ayant un lien direct avec le secteur de l’industrie automobile».

Voici une nouvelle donne qui peut,  si elle est rigoureusement appliquée, ouvrir des perspectives  sérieuses pour la filière automobile en Algérie, et un peu plus importantes que celles à peine  ébauchées par l’installation du constructeur français Renault dans la région d’Oran.

La nouvelle loi  est porteuse d’espoir pour la filière qui a trop longtemps accaparée par la politique d’importation à outrance. Elle ouverte par ailleurs à toutes les dérives commerciales dans un immense marché, qui offre pourtant des perspectives de réussite certaine aux investisseurs et qui peut garantir l’émergence d’une industrie intégrant la sous-traitance algérienne en mal de débouchés.

Le texte précise également que le défaut d’entrée en production à l’expiration du délai fixé par la législation entraîne le retrait de l’agrément. Le nouveau texte permettra de remettre de l’ordre en matière de pratique de vente,  de prix  et de services offerts par les concessionnaires  Ainsi s’agissant du prix de vente figurant sur le bon de commande, «il doit être ferme, non révisable et non actualisable à la hausse, établi en toutes taxes comprises (TTC) et inclure, éventuellement, les rabais, ristournes, remises consentis ainsi que les avantages fiscaux prévus par la législation en vigueur».

Articles liés

Les commentaires sont fermés.