L’Espagne veut intensifier sa coopération

25 octobre 2016 Commentaires fermés sur L’Espagne veut intensifier sa coopération
L’Espagne veut intensifier sa coopération

Le secrétaire d’Etat espagnol aux Affaires étrangères, Ignacio Ybanez, a exprimé, lundi à Alger, la volonté de son pays pour l’intensification de sa coopération bilatérale avec l’Algérie dans les différents domaines.

“Nous avons abordé la coopération bilatérale, dont la lutte contre le terrorisme qui est déjà étroite, et aussi la coopération économique.

Nous sommes tombés d’accord pour faire plus pour son intensification”, a déclaré M. Ynanez à la presse à l’issue de son entretien avec le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel.

“Les relations avec l’Algérie sont excellentes et stratégiques pour l’Espagne et nous comptons les développer encore davantage”,

a-t-il souligné, relevant l’existence d'”importantes potentialités” de part et d’autre pour développer et diversifier cette coopération.

Pour sa part, M. Messahel a qualifié l’Espagne de “grand partenaire” de l’Algérie. “C’est un pays voisin avec lequel nous entretenons des relations anciennes et avec lequel aussi nous comptons renforcer notre coopération dans divers domaines”, a-t-il indiqué.

Il a mis en avant, à ce propos, la volonté de l’Algérie de “faire plus” avec l’Espagne, notamment en terme d’investissements, considérant, dans ce cadre, que la présence d’investisseurs espagnols est “importante” pour le renforcement de la coopération bilatérale.

M. Messahel a évoqué, à cet égard, la tenue, en 2017 à Alger, de la 7ème session de la haute commission mixte algéro-espagnole, qui sera, a-t-il souligné, “un grand moment et un espace de concertation” pour le développement de la coopération algéro-espagnole, notamment dans plusieurs domaines comme l’énergie, l’agroalimentaire, l’agriculture et le tourisme.

Le ministre a indiqué, par ailleurs, que la rencontre a été l’occasion d’évoquer les questions régionales, notamment la lutte contre le terrorisme, “un fléau sur lequel nous partageons les mêmes préoccupations, d’où la nécessité de travailler ensemble pour faire face à cette menace”, a-t-il relevé.

Il a ajouté qu’outre la situation en Libye, dans la région du Sahel et au Moyen-Orient, les entretiens ont porté également sur la coopération dans le bassin méditerranéen, ainsi que les relations entre l’Algérie avec l’Union européenne.

Articles liés

Les commentaires sont fermés.