Les sites de presse sont en tête des investissements publicitaires en Algérie

2 juillet 2013 Commentaires fermés sur Les sites de presse sont en tête des investissements publicitaires en Algérie

MMC Digital est une agence de conseil en communication et marketing interactif, née de l’alliance du groupe MMC, premier groupe de communication au Maghreb et Puls, agence spécialisée en marketing interactif, éditrice des sites Emploitic.com, kherdja.com….Dans cet entretien, Amine Roukhi, qui occupe le poste de chef de projet web et consultant en stratégie numérique chez MMC Digital au sein de l’agence de communication en question,  partage sa vision du marché de la publicité en ligne en Algérie.

-Pouvez-vous nous donner une idée sur l’état du développement de la publicité en ligne en Algérie?

Dans le contexte algérien, c’est à dire avec un taux de pénétration d’internet encore faible (11 millions d’internautes en 2012, selon le ministère de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication : MPTIC)  et pas encore de connexion en 3G, la publicité en ligne ne peut en aucun cas se substituer aux outils de communication dits traditionnels. Au contraire, elle est un support de plus en plus important et complémentaire aux autres outils de communication.

Cependant, la part que prend la publicité en ligne en Algérie est en forte croissance. Elle passe de 0.5% en 2008 à 4% en 2012 avec un total de 502 millions de dinars algériens (Source : Med&Com). Internet est un média à part entière, qui ne substitue pas mais qui vient compléter les médias Offline. Par contre, nous constatons que son usage est essentiellement destiné aux 15/35 ans et aux professionnels qui sont majoritairement les plus connectés.

-Quel est le profil des annonceurs algériens sur internet?

Selon les chiffres de Med&com, principale régie web en Algérie, la tendance se confirme depuis quelques années, les principaux annonceurs sur le web algérien sont issus des deux secteurs : l’automobile et la téléphonie. C’est aussi ce qu’on retrouve sur le réseau social facebook où les 10 premières pages de marques en Algérie sont les pages des marques automobiles et des opérateurs téléphoniques. Viennent après les secteurs de la banque et de l’agroalimentaire.

-Quels sont les portails publicitaires privilégiés des annonceurs ?

Il est évident que tout dépend de la cible, du marché, du produit,… et d’un tas d’autres critères. Mais il ressort de l’étude faite par Med&Com que les sites de presse sont en tête des investissements publicitaires en Algérie. Suivis de l’automobile, les sites de jeunes puis les sites sportifs.

-Est-ce que la publicité par SMS tend à se développer en Algérie ?

Oui, comme la publicité en ligne et l’e-mailing. Le smsing reste un canal de communication privilégié. Mais il pose encore quelques soucis notamment juridiques. Aussi, contrairement à l’e-mailing, il est difficile d’avoir des bases de données qualifiées assez fiables.
Mais avec le taux de pénétration de la téléphonie mobile en Algérie, le smsing reste un bon moyen de communication pour les annonceurs.
Source: http://www.elwatan.com

Articles liés

Les commentaires sont fermés.