Le ministère de l’Industrie et des Mines adopte de nouveaux projets pour redynamiser son secteur !

3 mars 2015 Commentaires fermés sur Le ministère de l’Industrie et des Mines adopte de nouveaux projets pour redynamiser son secteur !
Le ministère de l’Industrie et des Mines adopte de nouveaux projets pour redynamiser son secteur !

Le département de Mr Abdesselem Bouchouareb souhaite donner un nouveau souffle au secteur des mines. Le plan consiste principalement à réaliser un méga complexe de fabrication de tous types d’engrais phosphatés à forte valeur ajoutée, destinés aussi bien au marché national qu’à l’exportation.». Le responsable «semble déterminé» à faire jouer les synergies entre le secteur des mines et de l’industrie. L’idée est que le secteur des mines réussisse à bénéficier de la dynamique enclenchée par la vision pour 2020-2025, en vue de relancer l’industrie nationale et booster les recettes hors hydrocarbures.

Seront, dans cette perspective, conduits des programmes d’exploitation et d’études des gisements potentiels miniers de chaque wilaya. «Avec la relance de la recherche minière, il est prévu l’ouverture de nouvelles exploitations minières de zinc et de plomb à Béjaïa, Sétif et Batna, de la baryte (produit utilisé dans le forage des puits pétroliers) à Béchar, de la bentonite à Tlemcen, de l’or à Tamanrasset, le doublement de la production du marbre et de sel, ainsi que la relance des gisements du kaolin à Hammam Dbagh (Guelma), et Milia, du feldspath à Séraïdi (Annaba)», a précisé  le député Mr Smaïn Kouadria,  membre permanent de la commission parlementaire des affaires économiques, du développement, de l’Industrie, du Commerce et de la Planification.

A savoir également que dans la nouvelle stratégie tracée par le gouvernement, l’accent est particulièrement mis sur le projet intégré portant valorisation optimale du minerai de fer de Gara Djebilet et de Mecheri Abdelazziz. Certes, le projet devait être lancé par Sonatrach en 2008, mais cette fois sera la bonne car «l’approche est différentes et la prise de conscience générale pour ériger le secteur minier parmi les secteurs réellement productifs et bien portants. D’autant que le président de la République a donné des instructions fermes dans ce sens», selon un proche du Groupe public Manal, propriétaire de la société nationale du fer et des phosphates Ferphos Group.

Articles liés

Les commentaires sont fermés.