FIA: la participation américaine permettra de promouvoir le partenariat dans de nouveaux secteurs

2 juin 2014 Commentaires fermés sur FIA: la participation américaine permettra de promouvoir le partenariat dans de nouveaux secteurs
FIA: la participation américaine permettra de promouvoir le partenariat dans de nouveaux secteurs

La participation américaine à la 47ème Foire internationale d’Alger (FIA), en tant qu’invité d’honneur, devrait permettre de promouvoir le partenariat économique, dominé jusque-là par les hydrocarbures, dans d’autres secteurs comme l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire et le bâtiment.

Exposants et responsables américains présents à la FIA ont exprimé leur satisfaction de leur participation à la foire qui a permis, selon eux, d’identifier d’autres créneaux de coopération hors hydrocarbures, a indiqué à l’APS le président du Conseil d’affaires algéro-américain, Smail Chikhoune.

“Il s’agit d’une rencontre très fructueuse car il y a eu énormément de prise de contacts entre des entreprises algériennes et américaines, publiques ou privées, dans plusieurs secteurs notamment l’industrie pharmaceutique, l’agroalimentaire, ou encore le bâtiment”, a précisé M. Chikhoune.

Dans le domaine pharmaceutique, en plus des accords déjà signés en marge de ce rendez-vous économique, plusieurs accords d’entente seront signés incessamment, selon ce responsable.

Une compagnie américaine compte ouvrir une usine en Algérie en partenariat avec des Algériens pour fabriquer des dispositifs et équipements médicaux, a-t-il révélé sans donner plus de détails.

La FIA a été aussi l’occasion pour annoncer la signature de deux accords d’entente dans ce domaine entre les autorités algériennes et les firmes américaines.

Après les hydrocarbures et le pharmaceutique, l’agriculture vient en troisième position en terme de partenariats. Il a été convenu, à cet effet, d’organiser en octobre prochain des visites en Californie au profit des agriculteurs algériens afin de bénéficier de l’expérience de cette région, classée première puissance agricole des Etats-Unis.

L’objectif essentiel de cette visite est de pouvoir introduire les nouvelles technologies dans la gestion et la production agricole en Algérie. Elle vise également de conclure des partenariats notamment dans l’industrie du lait.

En outre, des opérateurs américains ont souligné leur volonté d’importer certains produits agroalimentaires algériens.

Dans le secteur du bâtiment, la majorité des professionnels américains sont favorables à des partenariats “durables” avec les opérateurs algériens, surtout que le pays a un “ambitieux” programme de logements, a ajouté M. Chikhoune.

Dans ce domaine, des discussions ont été entamées entre les professionnels des deux pays concernant les matériaux de construction.

“Pour conclure, on peut dire que le choix des Etats-Unis comme invité d’honneur, a été une grande opportunité pour aider les compagnies américaines à découvrir le marché algérien et les possibilités d’investissement. C’est bien parti pour développer des partenariats durables gagnant-gagnant”, a-t-il dit.

De son côté, l’ambassadeur des Etats-Unis à Alger, Henry Ensher, a estimé que” la participation américaine traduit la volonté de son pays de développer les relations économiques avec l’Algérie.

“Les accords signés lors de cette foire témoigne de la volonté de l’Algérie et des Etats-Unis de diversifier leurs partenariats, notamment entre les entreprises privés algériennes et américaines”, a souligné le diplomate américain.

Près de 80 entreprises américaines ont pris part à la 47ème FIA.

Les échanges commerciaux entre l’Algérie et les Etats-Unis ont atteint 7,1 milliards de dollars en 2013. Les exportations algériennes vers les Etats-Unis ont atteint 4,8 milliards de dollars alors que l’Algérie a importé 2,3 milliards de dollars de ce pays.

Une centaine d’entreprises américaines sont présentes en Algérie, selon le Conseil d’affaires algéro-américain.

 

Source: http://www.aps.dz/

Articles liés

Les commentaires sont fermés.