Entreprise: des professionnels plaident pour plus d’égalité public-privé

24 septembre 2014 Commentaires fermés sur Entreprise: des professionnels plaident pour plus d’égalité public-privé
Entreprise: des professionnels plaident pour plus d’égalité public-privé

Des experts et des chefs d’entreprises privées ont  plaidé mardi à Alger pour plus d’égalité entre les entreprises économiques publiques  et privées et pour l’instauration de partenariats publics-privés afin de redynamiser  l’économie nationale.

Ces professionnels ont déploré, lors d’une conférence organisée par  l’association “CARE” (Cercle d’action et de réflexion autour de l’entreprise),  les “inégalités” entre un secteur public “dominant” qui, selon eux, reçoit toutes  les facilitations et avantages financiers, fiscaux et législatifs et un secteur  privé qui “subit un grand nombre de contraintes pour assurer sa pérennité”.

Dans ce cadre, un commissaire aux comptes et expert judiciaire a estimé  que les entreprises publiques bénéficiaient de plusieurs avantages par rapport  aux entreprises privées, et ce, en n’étant pas soumises à certaines obligations  stipulées par la loi relative à la concurrence et le code du commerce au même  titre que les sociétés privées.

“Des textes législatifs et des mesures réglementaires instaurent un  traitement de faveur au profit de l’entreprise publique économique (EPE) par  rapport à l’entreprise privée et la présence d’EPE sur le marché empêche le  libre-jeu de la concurrence”, a-t-il encore estimé.

En outre, il a considéré que l’accès à l’investissement et la création  d’entreprises demeuraient “contraignants” pour les entreprises privées.         dans ce sillage, il a observé que cette situation se repercutait négativement  sur la situation de l’emploi en notant que des millions de demandeurs  d’emploi ne trouvent pas de travail en raison du fonctionnement de l’économie  qui est dominée par un secteur public “défaillant”.

Pour cet expert, la disparition de la “discrimination” entre  entreprises publiques et privées ne sera effective que dans une  économie nationale organisée avec des entreprises assujetties aux mêmes textes,  et ce, qu’elles soient publiques ou privées.

Pour d’autres professionnels présents à cette rencontre, des inégalités  persistent en ce qui concerne les conditions d’accès aux marchés  publics et d’octroi des aides financières de l’Etat.

Ces aides, telles que les mesures d’assainissements mises en oeuvre  par l’Etat en cas de difficultés financières, devraient être destinées à des  secteurs considérés comme étant “stratégiques” et non pas à une catégorie d’entreprises,  ont-ils préconisé.

L’accès aux commandes publiques, selon ces professionnels, doit être  aussi régi par le “principe de la transparence” et non pas par la réservation  d’un quota aux entreprises privées.

D’autres intervenants ont aussi souligné la nécessité de créer des partenariats  publics-privés durables dans le but de redynamiser l’économie nationale.

 

Source: http://www.aps.dz/

Articles liés

Les commentaires sont fermés.