Emploi de jeunes : les Conseils économiques et sociaux appelés à créer des partenariats “innovants”

13 septembre 2013 Commentaires fermés sur Emploi de jeunes : les Conseils économiques et sociaux appelés à créer des partenariats “innovants”
Emploi de jeunes : les Conseils économiques et sociaux appelés à créer des partenariats “innovants”

Les Conseils économiques et sociaux (CES) sont appelés à nouer des partenariats “innovants” pour lutter contre le chômage et contribuer à la promotion de l’emploi des jeunes, a affirmé, mercredi à Alger, le directeur général adjoint du Bureau international du Travail (BIT), Gilbert Houngbo.

S’exprimant lors des travaux de la 13e rencontre de l’Association internationale des Conseils économiques et sociaux et Institutions similaires (AICESIS), M. Houngbo a aussi appelé les CES à susciter les débats sur la question du chômage chez les jeunes en raison de leur “rôle central” dans la société.

Il a recommandé d’encourager les acteurs de la société civile à s’impliquer dans le développement, la mise en place et l’évaluation des initiatives prises en faveur de l’emploi des jeunes, ainsi que de contribuer à la promotion des droits de cette frange.

Selon lui, les CES sont en train de jouer un rôle “clé” dans le traitement des conséquences de la crise économique mondiale, ainsi que dans le renforcement du dialogue social entre les gouvernements et les partenaires sociaux, soulignant que ces structures avaient une part déterminante dans “l’identification et l’anticipation des évolutions du monde du travail”.

Abordant la question du chômage dans le monde, M. Houngbo a rappelé que ce fléau avait touché cette année plus de 73 millions de jeunes, relevant que même ceux qui travaillaient ne pouvaient pas sortir de “la spirale de la pauvreté, car ils occupent des emplois précaires et informels”.

Il a, dans ce sens, indiqué que la population des jeunes “constitue un formidable atout pour les économies et les sociétés à condition qu’elle occupe des emplois décents et qu’elle soit intégrée dans la société”, car, a-t-il mis en garde, l’exclusion sociale “peut également conduire à une déviance des systèmes socio-économiques et politiques”.

 

Source: http://www.aps.dz

Articles liés

Les commentaires sont fermés.