Compartiment Boursier Dédié aux PME Opérationnel dès 2013

19 septembre 2012 Commentaires fermés sur Compartiment Boursier Dédié aux PME Opérationnel dès 2013
Compartiment Boursier Dédié aux PME Opérationnel dès 2013

Atteindre une capitalisation d’au moins 10% du PIB

La création du compartiment boursier dédié aux petites et moyennes entreprises (PME), dont le règlement a été publié le 15 juillet dernier au Journal officiel, devrait permettre au marché d’atteindre une taille critique en termes d’activité. C’est du moins les voeux de baptême de Samir Deghaïchia, secrétaire général de la Commission d’organisation et de surveillance des opérations de Bourse  (Cosob), rencontré dans les locaux de cette instance de contrôle boursier. «Parmi les objectifs visés à travers la création du compartiment boursier dédié aux PME, celui d’atteindre une taille critique du marché financier. Nous comptons atteindre une capitalisation d’au moins 10% du PIB sur cinq ans», nous explique l’intérimaire de Nouredine Smail à la tête de la Cosob. Il est à comprendre que parallèlement au compartiment principal réservé aux grandes entreprises, le compartiment PME est considéré plutôt comme un potentiel de gains en termes de capitalisation.

Celle-ci reste actuellement extrêmement limitée par rapport aux normes internationales. La grande majorité des activités (98% environ) sont concentrées sur le marché de la dette et concernent essentiellement des obligations de société pour les entreprises publiques. La capitalisation boursière s’établit actuellement à 14,8 milliards de dinars (152 millions d’euros). Outre la volonté de dynamiser le marché de capitaux en s’appuyant sur le second pilier qui vient d’être érigé, le compartiment des PME, en l’occurrence le compartiment principal, devrait se voir renforcé sous peu par une nouvelle introduction. NCA Rouiba vient de déposer officiellement son dossier pour l’obtention du visa de la Cosob. Cette introduction devrait rehausser, à coup sûr, le niveau de capitalisation.

Faut-il rappeler dans le même ordre d’idées que depuis l’entrée en Bourse de Alliance Assurances en novembre 2010, la capitalisation boursière a progressé de 62%, passant de 7,7 milliards de dinars (77,64 millions d’euros) à 12,5 milliards de dinars (126 millions d’euros) début janvier 2012. L’arrivée de NCA Rouiba sur le marché ne fera donc qu’accroître davantage le niveau de capitalisation, en attendant la maturation des autres projets d’introduction en Bourse, dont ceux de l’opérateur de téléphonie mobile Nedjma, de Maghreb Leasing, de Condor, de Général Emballage, etc.

NCA ROUIBA BIENTÔT EN BOURSE

 

 

 

 

Le compartiment PME viendrait ensuite remplir le panier des entreprises cotées en Bourse pour peu que le projet de la Cosob soit commercialisable auprès des patrons des petites et moyennes entreprises, souvent conditionnés par des règles de gestion propres aux entreprises familiales. Pour intéresser cette gamme de patrons et autres, pénalisés par une trésorerie peu confortable, le règlement de la Cosob encadrant l’introduction des PME en Bourse a prévu une panoplie de facilitations à cet effet. La PME doit jouir d’un statut de société par actions et doit désigner, pour une période de cinq ans, un conseiller accompagnateur, dénommé promoteur en Bourse chargé de l’assister et de son suivi en Bourse. Les conditions de bénéfices et de capital minimum ne sont pas exigées pour la société qui demande l’admission sur le marché PME.

Autre condition : la société doit procéder à une ouverture de son capital social à un niveau minimal de 10% au plus tard le jour de l’introduction. Les titres de capital de la société diffusés dans le public doivent être répartis auprès d’un nombre minimal de 50 actionnaires ou trois investisseurs institutionnels, au plus tard le jour de l’introduction. En somme, des conditions d’admission beaucoup plus souples que celles applicables aux grandes entreprises. Mieux encore, il a été prévu de créer un fonds de soutien pour la prise en charge des frais de cette introduction. Ces mesures suffiront elles pour voir enfin les entreprises et les investisseurs se bousculer au portillon de la Bourse d’Alger ? Il faudra attendre 2013, date de l’ouverture du compartiment PME, pour voir l’évolution de la tendance.

Articles liés

Les commentaires sont fermés.