ANSEJ – Bureau international du travail: Convention pour développer la formation

11 mars 2013 Commentaires fermés sur ANSEJ – Bureau international du travail: Convention pour développer la formation
ANSEJ – Bureau international du travail:  Convention pour développer la formation

L’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes de la wilaya d’Oran vient de se lancer dans la formation de ses cadres. Un perfectionnement qu’elle juge indispensable pour pouvoir par la suite orienter et accompagner les nouveaux porteurs de projets. Une convention allant dans ce sens a été signée dernièrement entre le Bureau international du travail et les cadres de l’agence.

Cette nouvelle vision va permettre, selon M. Nehila, directeur par intérim à l’ANSEJ d’Oran, de recycler les formateurs afin qu’ils puissent accompagner les jeunes porteurs de projets dans différents domaines liés au management des entreprises, à la gestion et à la recherche de la compétitivité. Le but assigné d’une telle action, selon notre interlocuteur, est de faire bénéficier ces porteurs de projets de tous les aspects techniques édictés par la réglementation, maîtriser l’environnement dans lequel ils exercent et surtout concrétiser leurs objectifs. Un défi que les responsables tentent de concrétiser à travers ces mesures d’encouragement et de facilitation. Pour cette année, l’Agence compte généraliser les crédits à d’autres secteurs d’activités dont la création de PME et PMI.

Des aides qui permettront aux porteurs de projets de créer de l’emploi et de prendre part aux différents projets de l’Etat puisqu’ils ont désormais droit aux 20% des projets inscrits par les pouvoirs publics au profit du secteur public. La formation et le perfectionnement de toutes les parties concernées s’imposent d’eux-mêmes, explique-t-on. Parallèlement à cette mise à niveau du personnel, l’agence a mis en place une cellule d’écoute et d’orientation. Des cadres chargés de recevoir les demandeurs de crédits ont été désignés pour mieux faciliter la prestation de service. Ces agents de communication auront pour mission l’orientation et la prise en charge des doléances des jeunes. Plusieurs journées de sensibilisation sur ces mesures d’accompagnement ont été organisées depuis le début de l’année dans le but de mieux vulgariser les différents dispositifs instaurés par l’Etat en direction des demandeurs de crédits.

 

Source: http://www.lequotidien-oran.com

Articles liés

Les commentaires sont fermés.