12e salon international des équipements de l’eau d’Alger

1 février 2016 Commentaires fermés sur 12e salon international des équipements de l’eau d’Alger
12e salon international des équipements de l’eau d’Alger

12ème Salon international des équipements, des technologies, des services de l’eau et de l’environnement “Siee-Pollutec 2016” a ouvert ses portes lundi, à Alger, avec la participation de 250 entreprises dont près de la moitié sont des sociétés étrangères.

Ce salon professionnel, qui se tient du 1er au 4 février au Palais des expositions (Pins maritimes) a été inauguré par le ministre des Ressources en eau et de l’environnement, Abdelwahab Nouri, en présence des ministres, respectivement des Finances, Abderrahmane Benkhalfa, et de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Iman Houda Feraoun.

Les exposants se composent de producteurs, de distributeurs d’équipements et de prestataires de services dans les domaines du traitement de l’eau et des eaux usées, de la distribution de l’eau, du traitement des pollutions industrielles, de l’analyse et de contrôle de la qualité de l’eau.

Outre l’Algérie, 17 pays sont représentés dans ce salon qui voit le retour de l’Inde, de la Tunisie et du Danemark qui étaient absents lors d’éditions précédentes.

Pour cette année, le salon s’est élargi à l’environnement en réponse aux besoins du marché national, notamment avec l’émergence d’une filière de gestion des déchets.

Outre les agences sous tutelle du ministère, tels que le Commissariat national du littoral et l’Agence nationale des changements climatiques, le salon abrite une trentaine d’exposants en relation avec l’environnement.

La surface de l’exposition réservée aux entreprises algériennes est largement majoritaire, faisant dire à M. Nouri, qui a sillonné les différents stands, qu’une “nette évolution” de l’outil de production nationale est constatée.

Ce salon, a-t-il souligné à la presse, est une occasion pour évaluer le niveau de développement de la production nationale dans le domaine des ressources en eau et de l’environnement.

“Nous ne pouvons pas encourager l’économie nationale si nous continuons à importer des équipements que nous pouvons fabriquer localement avec une grande qualité”, a-t-il soutenu.

Cette manifestation réservée aux professionnels devrait aussi permettre aux opérateurs nationaux de découvrir les dernières innovations dans le domaine de la production et de la fabrication des équipements spécifiques au secteur.

Pour le ministre, “ce salon nous permet d’être au diapason de ce qui se fait ailleurs, étant donné que nous avons un secteur lourd qui nécessite un niveau de technicité élevé alors que les techniques évoluent de jour en jour. Nous sommes tenus de suivre cette évolution”.

source aps

Articles liés

Les commentaires sont fermés.